Archives mensuelles : décembre 2019

Thème du stage (18/19 janvier)

Le contenu du stage annoncé mi-novembre a été défini. Les inscriptions sont toujours ouvertes et ça se passe par mail @ pau.jeudego@gmail.com .

Les cours :

  • Analyse de position
    Après avoir joué une séquence, il est parfois difficile d’évaluer si les coups joués sont équilibrés ou avantagent l’un des deux joueurs (initiative, territoires, influence, …). C’est pourtant un savoir clé puisqu’il permet de faire des choix éclairés pendant la partie ou de revoir sa partie efficacement 🙂
    Motoki cherchera à vous fournir les outils nécessaires pour améliorer votre analyse positionnelle.
    • Pour : 10k ou plus
    • Par : Motoki
  • Techniques locales / Coups tactiques
    Présentation de coups (ou séquences de coups) pour briller en société goloise et affûter vos sens !
    • Pour : Tout le monde
    • Par : Motoki
  • A définir
    Pour les joueurs plus débutants, le thème du cours sera défini en fonction des inscrits 🙂
    Si un sujet vous tiens à cœur, n’hésitez pas à le partager.
    • Pour : 11k ou moins
    • Par : Siméon

Le dindon 2019 est palois

La 4ème édition du tournoi de la Dinde au club Go Seigen de Toulouse, c’était dimanche 15 janvier 2019. Et ça s’est carrément bien passé pour les 3 participants palois : Siméon, Tanguy et Julien. Siméon, grand vainqueur du tournoi avec 24 victoires ! La dinde offerte au vainqueur du tournoi est paloise et béarnaise ! Cocorico (enfin … je ne sais plus quel est le cri de la dinde !)

Le Tournoi de la Dinde est avant tout ludique : il s’agit de parties sur des Goban 9 x 9. Et ça va vite, il y a beaucoup de parties : 27 rondes, donc 27 parties pour chacun des 28 participants. Tanguy remporte 9 parties et la 19ème place. Julien a fait une performance qu’il qualifie
d’ « honorable », en remportant 17 parties sur les 27 ce qui le classe 11ème ex-aequo de ce tournoi dont il était organisateur.

Malgré une certaine sobriété (!), l’esprit de la fête était là, et Julien se promet et nous promet de rendre l’événement encore plus festif, convivial et participatif (pour les gâteaux) l’an prochain.

A 2020, donc pour remporter un nouveau digne dindon.

Alphago au détail

En 2017, Deepmind avait sélectionné et rendu publique 50 parties jouées par Alphago contre (pas vraiment) lui-même.
A la suite de cette publication, Michael Redmond 9p et l’association américaine de Go (AGA) se sont lancé dans un projet d’une série de vidéo analysant (décryptant) ces parties : Pourquoi ces coups ont-ils été joués ? Quel impact sur le Go professionnel d’aujourd’hui ? Quelle sont les points cachés derrière l’ordre de certaines séquences ? Quelles sont les faiblesses d’Alphago ?

Attention : le contenu est en anglais !

La vidéo complète de la 32è partie est ici. Ces vidéo sont longues (1h à 1h30 en moyenne) bien que très instructives. Pour la dernière vidéo, on vous propose un petit découpage de sujets (plus ou moins) indépendants.

Le découpage n’est pas parfait (certains sujets sont traités de manières diffuse dans la vidéo, il y a des rappels, etc.) mais on espère qu’il permettra à certain d’entre vous d’en profiter !

Autres contenus vidéo

Et bien sûr, on vous conseille aussi :

Si vous voulez mettre en valeur des extraits de vidéo qui seraient profitable à tous, n’hésitez pas à partager !

Tournoi interne du 30 novembre 2019 : ce fut beau !

Les deux champions du Tournoi : vainqueurs tous deux de leurs trois parties, avec leur trophée du jour.

Ce fut un beau tournoi que cette deuxième édition du tournoi interne. 14 vaillants joueurs et joueuses se sont affrontés dans les trois rondes du tournoi : c’était plus que l’an passé. Le départ prématuré de Franck après la deuxième ronde empêcha Siméon de gagner trois parties, mais il a bel et bien gagné les deux premières, malgré les espérances que plaçaient certains dans la règle du H-1 pour le handicap !
Deux participants ont remporté trois victoires (sur trois parties). Ce tableau plein fut le haut-fait de Kim S. (12 k) et de Nicolas H. (4 k) (cf. photo des vainqueurs)

Les parties illustrèrent différents styles : de la sérénité calme et feutrée de constructions patiemment élaborées à la vivacité terrible de combats rudes voire violents. Et les surprises, les retournements de situations ont été au rendez-vous dans plusieurs matchs. Ainsi de quelques seki « surprises » : immense seki sur près d’un quart du GoBan, ou encore ce seki qu’aucun des deux joueurs n’avaient vu, tout à la fin du yose, aveuglement qui faillit entraîner l’abandon de celui qui in fine se révéla être le vainqueur.

Le Dragon Rouge s’est révélé un cadre très propice à un tel tournoi. Rien ne venait troubler le silence concentré qui régnait sur nos luttes épiques. Repas de midi excellent et efficace dans le service : le patron ayant heureusement une mémoire méthodique (et les supports adéquats d’enregistrement préalable des commandes de chacun), les plats demandés échurent aux bons commanditaires. A une ou deux exceptions près, n’est ce pas F. et V. ? (« – escroc ! »)

Un grand merci à Franck pour l’organisation de ce tournoi, à Julien pour le tirage au sort des parties et l’enregistrement des résultats, et à Siméon pour sa joviale présidence de ces réjouissances.

Tous les résultats par ici, sur cette page du site de la FFG !